Atelier pratique

L’hypnose… c’est ma vie…

Gaston Brosseau

Résumé de l'atelier

Étant formateur depuis les débuts de l’IFH, je veux souligner ce que l’Institut m’a donné l’occasion d’élaguer depuis 30 ans, tout ce qui m’est apparu superflu dans l’hypnose. Mes présences répétées à l’IFH m’ont forcé à structurer et clarifier ma pensée durant ces trois décennies. Ma dernière avancée suggère le « Silence  thérapeutique et hypnothérapeutique » qui n’a rien à voir avec la psychanalyse. Je propose donc un atelier à mi-chemin entre la démonstration et la maîtrise d’exercices des 24 préceptes qui composent ma « Brossosphère ». Ma rhétorique d’intervention met en lumière que « the smarter you get, the less you speak » c’est-à-dire que « plus vous devenez sage, moins vous parlez». C’est pour cette raison que je clame que « si vous ne comprenez pas le silence de vos patients, vous ne comprendrez pas plus ses mots ou ses maux ». Certains s’attardent trop au contenant et ne voient que du théâtre dans mon approche mais d’autres, en majorité, arrivent à percevoir le contenu soit l’instant du basculement en transe hypnotique qui s’opère dans ma façon de concevoir l’hypnose instantanée, en 0,4 de seconde. Osons changer les paradigmes… ou certains dogmes bien établis de l’hypnose, au risque de déranger les puristes. Je continue à dire que plus une induction est longue plus elle reflète et mesure l’insécurité de l’hypnothérapeute qui allonge des phrases et des phrases par manque de confiance en lui-même et aussi de confiance dans les ressources personnelles de son patient. Le grand Art du thérapeute est de savoir transcender toutes techniques. 

Présentation de l'intervenant

Gaston BROSSEAU, psychologue québécois, exerce la psychothérapie depuis plus d’un demi-siècle. Motivé par sa quête incessante de tout simplifier, il a confronté les paradigmes de l’hypnose à sa pratique très épurée, ce qui l’a amené à suggérer une radicale mise à jour de ces paradigmes. Son approche si personnelle avait fortement impressionné François Roustang, qui a travaillé avec lui et s’en est inspiré dans sa profonde réflexion sur la nature de l’hypnose. Gaston BROSSEAU s’est ainsi construit un univers hypnothérapeutique original, reconnu par ses pairs, articulé autour de vingt-quatre notions-clés qu’il a baptisé sa « Brossosphère ». Il a explicité et illustré ces notions-clés qui font l’originalité de son approche dans ses publications scientifiques et à travers les présentations faites dans les très nombreuses formations qu’il a assurées des deux côtés de l’Atlantique depuis plus de trois décennies. Pionnier de la thérapie instantanée, des nano-inductions, de ce qu’il nomme « l’aspect vital et efficient », de l’induction paradoxale « Ne rien faire » il doit sa réputation unique à cette pédagogie imaginative qu’il incarne avec brio.

Objectifs pédagogiques

Bibliographie

  • BROSSEAU, G. (2005). Ne rien faire, in : L’hypnose aujourd’hui. Collectif sous la direction de Jean-Marc Benhaiem. Éditions InPress, Paris.
  • BROSSEAU, G. (2011). L’hypnose instantanée. in : Changer par la thérapie. Collectif sous la direction d’Isabelle Célestin-Lhopiteau, Dunod. Paris.
  • BROSSEAU, G. (2012). L’hypnose, une réinitialisation de nos cinq sens. InterEditions-Dunod. Paris.
  • BROSSEAU, G. (2017). Psy non classique, in : Les grands entretiens dirigés par le Dr Gérard Fitoussi. Revue d’Hypnose et de Thérapies brèves, n°43.
  • BROSSEAU, G. (2018). L’hypnose, une réinitialisation de nos cinq sens. Vers l’hypnose 2.0, InterEditions-Dunod, Paris.
  • BROSSEAU, G. (2018). Revenir à zéro, in : Être là, présent. Collectif sous la direction de Marc Galy, Flammarion Versilio, Paris.
  • CIORAN, E. De l’inconvénient d’être né. NRF Essais, Gallimard, Paris, 1973.
  • ROUSTANG, F., Qu’est-ce que l’hypnose, Editions de Minuit, Paris, 1994.
  • ROUSTANG, F. La fin de la plaint., Odile Jacob. Paris 2001

Quand ?