Atelier pratique

« Transe graphique » : de l’art d’accompagner en hétérohypnose à l’art de vivre en autohypnose

Olivier Garandeau

Résumé de l'atelier

Au-delà du dessin automatique, cet atelier vous propose d’explorer un tracé auto-inducteur, sans dessein, une expérience hypnotique dont on peut suivre les méandres avec un feedback en direct. Nous pouvons nous laisser glisser en toute créativité, simplement au fil d’un trait librement ouvert au possible
Dépassant la curiosité permise par une paradoxale indifférence vis-à-vis du résultat, le processus dissociatif offre une nouvelle expérience, une ouverture vers un autre mode perceptif, et expressif, que l’on peut très simplement auto-entretenir.
Nous verrons comment l’utiliser en auto-hypnose, mais également en accompagnement de nos patients, avec l’intérêt de pouvoir suivre l’évolution de ce qu’ils traversent en transe, mettant à jour l’impact de certains mots ou de certaines suggestions faites.
Face à des patients « résistants » ou s’interrogeant s’ils sont capables ou non d’être en transe, le mode de tracé est une preuve tangible de l’expérience vécue, une fois réassociés, ou même en pleine dissociation.
Nombre de patients ou de thérapeutes initiés ont pu s’approprier ce mode d’auto hypnoses, et souvent renouer avec une créativité sinon tue, souvent oubliée.
Cet atelier sera aussi l’occasion de montrer des tracés de patients et quelques recherches du formateur.

Présentation de l'intervenant

Médecin Urgentiste, médecin du sport, ostéopathe, cofondateur de l’Institut Milton Erickson de Quimper, Finistère, intervenant dans le cadre de traumatisme aigu et dans celui des souffrances chroniques, Olivier GARANDEAU est également artiste peintre, représenté par la Galerie Popy Arvani à Paris. Il utilise depuis de nombreuses années l’hypnose dans ses recherches. Les expositions comme les consultations, tout autant que les formations qu’il anime sont autant de chances d’aller à la rencontre de l’autre, d’observer et d’explorer le « vivant ». 

Objectifs pédagogiques

Bibliographie

  • De MEREDIEU, F. André MASSON Les dessins automatiques. Blusson, 1988.
  • MACLAGAN, D. Line let loose, Scribbling, Doodling and Automatic Drawing. Reaktion books, 2013.
  • GARANDEAU, O. De la trace à la transe: le dessin inducteur. DUNOD, 2017. Revue TRaNSES N°1, pp 34-36.

Quand ?